Society Of The Living Dead

Avec la sortie de la série The Walking Dead en 2010, le genre des zombies s’est rapidement fait une place dans notre culture populaire. Ce genre fut popularisé par Night of the Living Dead (1968), qui fut la première représentation des morts-vivants tel que nous les connaissons aujourd’hui. C’est une catégorie cinématographique que j’adore et dont je ne me tanne pas, même si je dois avouer que la plupart des films explorant ce thème sont plutôt médiocres. C’est pour cette raison que l’émission hit de AMC fut si rafraîchissante; amenant des concepts originaux avec un budget énorme, les créateurs, acteurs, producteur, etc. réussissent à transformer un genre en quelque chose de nouveaux.

Ma passion pour ce scénario post-apocalyptique m’a souvent amené à me questionner sur les motifs qu’ont les gens (moi inclue) a consommer de tels histoires, souvent remplie d’horreur et de gore. En quoi la fin du monde est attrayante, et pourquoi sommes-nous si fasciné par cette idée?

the-walking-dead-twd-saison-5-video-acteurs

Plusieurs grands penseurs, incluant Aristote et Freud, développe la théorie du catharsis, qui est une façon de purger ses émotions (souvent négative) à travers l’art. Cette théorie s’applique bien ici, puisque l’on peut s’identifier aux survivants de ces films/série télévisé d’apocalypse zombie et vivre à travers eux la violence que l’on ne peut pas extérioriser dans notre société. Les tueries dans ces récits sont acceptables, puisque c’est une question de vie ou de mort où les personnages peuvent laisser libre court à leur agressivité. Le spectateur peut donc laisser ressortir ses émotions et, après avoir terminer son visionnement, se sentir plus en contrôle et moins agressif (en théorie). Bien évidemment, ce n’est pas le cas pour tout le monde, même que certaines études affirment le contraire, mais cette explication peut quand même s’appliquer.

the-walking-dead-buildings-cityscapes-803341-1080x1920Peut être que notre soif pour l’horreur est guidé par un instinct primal. De nos jours, être en danger n’est pas aussi commun que ce l’a un jour été, nous n’avons plus a nous défendre contre des animaux sauvages, des tribus barbares ou de la nature elle-même (a quelques exceptions près), nous pouvons nous promener dans la relative sécurité de notre société. Écouter un film d’horreur, dans notre cas avec des zombies, nous offre donc une façon de ressentir une poussé d’adrénaline dans un environnement sur, mais aussi de nous offrir un sentiment fort de soulagement lorsque l’horreur se termine. Certains croient qu’un rythme cardiaque et une respiration accéléré cause une excitation psychologique qui amène le spectateur a ressentir un sentiment d’euphorie qui intensifie les émotions positives, nous encourageant a laisser de côté la peur que l’on a ressenti durant le film/serie pour le souvenir d’un bon temps, nous poussant a continuer a consommer des récits terrifiant.

Malgré notre amour pour la technologie, nous savons tous que celle-ci à un contrôle assez grand sur nos vies, que nous en sommes dépendant. Par contre, le désir de perdre cette dépendance est également quelque chose que l’on veut. Un monde post-apocalyptique répare, de façon plutôt extrême, notre soumissions face aux objets technologique moderne en nous propulsant dans un monde ou, non seulement il n’y a pas d’internet ou d’électricité, mais pas de responsabilités. Tout cela nous permet de nous imaginer dans un univers ou le but principale est de survivre, pas de distractions, pas de pression et pas de règles. Dans un monde qui est sans cesse en marche, l’humain veut sortir de sa routine et, malgré l’aspect horrifique du tout, une des façon dont il s’imagine s’y échapper est avec la destruction totale d’une société que plusieurs considèrent comme dysfonctionnel.

«They’re coming to get you, Barbara.»

nold_master_copy__detail_carousel

Mes sources: ici ici ici ici et ici

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s